syndicat catégoriel

Fondée en 1945 et portée depuis par différents bureaux dynamiques qui ont su se tenir informés des évolutions constantes de la société et des pratiques managériales des cabinets et laboratoires dentaires, la Fédération  est devenue au Congrès de Vannes le 10 juin 2019 Syndicat National Indépendant des Salariés Prothésistes et Assistants Dentaires, elle regroupe tous les métiers des cabinets et Laboratoires Dentaires. Le syndicat poursuit ses actions qui ont favorisé l’évolution des conditions de travail de nos métiers  depuis des décennies.      
Notre crédo, altruisme, pragmatisme, proximité  avec tous les personnels des cabinets et laboratoires, chacun peut nous contacter via le mail:
contact-adherent@snispad.fr

Nous sommes à l’écoute de tous, mais d’aucuns comprendront qu’il est tout à fait légitime pour un syndicat corporatif comme le nôtre, que les personnes qui nous rejoignent s’acquittent d’une cotisation. Nos bénévoles, qui s’investissent auprès des salariés en difficulté, ne peuvent donner autant de temps à ces personnes non syndiqués en quête de réponses à leurs problèmes. Nous comprenons leur désarroi surtout lorsqu’ils traversent des périodes difficiles,mais nos adhérents fidèles qui nous apportent leur soutien restent notre priorité. Ne prenez pas ombrage de notre « façon de procéder » tous les syndicats « pratiquent » de la sorte, il y a va de notre survie et surtout de notre crédibilité auprès des instances patronales. Un syndicat, qui ne regroupe que quelques adhérents, ne peut perdurer et s’imposer.
C’est avec des outils différents, un site mis à jour régulièrement, pour vous aider à trouver les informations dont vous avez besoin que nous nous investissons, à vous de manifester votre intérêt pour un sujet qui vous préoccupe et nous rechercherons de réponses à vos questions. Notre logiciel professionnel pourra également  vous alerter lorsqu’une manifestation a lieu, en vous envoyant directement un mail via la messagerie que vous nous avez communiquée. Les choses se mettent en place, il y a par ailleurs des modifications au niveau légal dont nous devons tenir compte, merci de votre compréhension. Nous pouvons toujours nous améliorer d’autres des idées sont encore à l’étude. Notre toute nouvelle équipe continue à faire bouger les lignes pour sauvegarder nos pratiques et l’évolution des formations. Nous devons vivre tous ces changement qui s’inscrivent dans un contexte social pas toujours facile pour chacun d’entre nous.
Dans les laboratoires, la mutation des métiers est beaucoup plus incertaine pour le personnel avec ce « Reste à Charge Zéro (RAC) « imposé par la Ministre de la Santé aux chirurgiens- dentistes. Cela va de facto impacter les patrons prothésistes qui craignent que, pour sortir « leur épingle du jeu », les chirurgiens-dentistes baissent le coût des prothèses. Ceci risque fort de nous entraîner vers une répercussion sur les embauches et le maintien dans l’emploi au niveau des laboratoires.

Cet été 2019 notre syndicat  travaille avec l’UNPPD et les partenaires sociaux afin de rechercher de nouvelles pistes de « Fidélisation des jeunes professionnels » dans la branche des prothésistes dentaires.
Toutes ces mesures et questionnements restent une préoccupation majeure pour notre syndicat et pour les Prothésistes qui ont rejoint nos rangs. C’est dans « l’adversité  » que de nombreuses causes ont été défendues, c’est pourquoi, nous voyons de nouveaux prothésistes, sensibilisés à cette dure réalité, nous contacter et vouloir rejoindre nos rangs, participer ou non aux commissions mais venir en discuter et se préparer au Futur.        
Nous subissons inéluctablement ce changement de pratiques et nous devons rester vigilants en participant aux réunions et comités de pilotage organisés au sein des Ministères, Commissions Paritaires et Commissions Professionnelles des cabinets et laboratoires dentaires.  Double difficulté que nous subissons de plein fouet en ce début de mandat, nous en sommes bien conscients et espérons, outre la venue de nouveaux adhérents qui nous encouragent à poursuivre, le soutien constant de Vous les fidèles qui avez suivi nos prédécesseurs, assistants et prothésistes, secrétaires, aides dentaires car, avec les changements qui se profilent au niveau des « Tâches » en cabinet, il nous faudra le soutien de toute l’équipe dentaire. C’est pourquoi, nous nous adressons aux  METIERS DU DENTAIRE dans toutes leurs spécificités et leur réalité de terrain.
Nous vous demandons de continuer à nous soutenir en diffusant autour de vos équipes et dans votre lieu de vie professionnelle ce message, inviter vos collègues, amis, connaissances à nous rejoindre et nous soutenir, c’est maintenant que tout se joue, soyez à nos côtés pour engager cette métamorphose et ces nouvelles activités et réalités.
PETIT RAPPEL
Depuis son 45ème Congrès, qui s’est tenu en Juin 2019, le dernier à Metz en juin 2017, les élections professionnelles (T.P.E) de 2012, et de 2016, la SNISPAD  est forte d’un bilan structurel et humain particulièrement positif. En 2019, nous pouvons nous féliciter d’être toujours à vos côtés afin de vous soutenir et vous informer sur les changements qui interviennent dans nos différents domaines professionnels. Vous remercier de votre soutien lors des dernières élections T.P.E, un score en 2017 très honorable avec 44,24% cabinets et 28,86% Laboratoires

De part notre implantation nationale, nous assurons l’étude et la défense des droits et des intérêts matériels et moraux, tant collectifs qu’individuels, des Assistants (es) dentaires et des prothésistes issus, notamment, des structures de l’hospitalier des mutuelles et du secteur libéral.

Vos préoccupations, nous y répondons de manière professionnelle, réactive et surtout pragmatique.

Le professionnalisme, c’est vous donner comme interlocuteurs des personnes compétentes mais également issues de notre milieu professionnel commun, c’est-à-dire des spécialistes. Concrètement, tous les élus de notre syndicat sont des professionnels salariés du secteur dentaire.

La réactivité, c’est ce qui nous conduit régulièrement à prendre en charge les salariés, dès que nous détectons les premiers signes de souffrance physique ou psychologique à leur poste de travail pour leur proposer des solutions adaptées.

Le pragmatisme, c’est également le réalisme professionnel qui nous conduit, au cours des négociations collectives et des contentieux prud’homaux, à ne jamais oublier les besoins réels et pratiques des salariés de notre branche professionnelle.

Notre Syndicat a également mis en place des outils syndicaux professionnels essentiels à la défense de vos intérêts particuliers

NOS OBJECTIFS

  • Continuer de porter vos revendications syndicales collectives qui sont légitimes, notamment en matière d’adaptation des grilles de salaires au Smic, de validation des acquis, de formation professionnelle tout au long de votre vie professionnelle.
  • Lutter contre l’exercice illicite de la profession dentaire, afin de protéger les qualifications et certifications professionnelles durement acquises ainsi que le niveau de salaires !
  • Contribuer à la formation technique des salariés de notre branche : assistants (es) Dentaires,  Aides Dentaires et Prothésistes Dentaires.
  • Poursuivre la veille juridique et la défense de vos intérêts par tous moyens y compris judiciaires !

Les résultats sont là, 44,24% pour les cabinets et 28,86% dans les laboratoires dentaires lors des dernières élections professionnelles du 10 novembre 2017 nos idées, nos valeurs d’indépendance ont réussi à vous convaincre qu’il fallait nous maintenir au sein des différentes commissions paritaires.
Aux côtés des partenaires sociaux et des Ministères compétents, nous pouvons d’ores et déjà, faire entendre nos propositions en matière de rémunération et de formation professionnelle, afin de faire évoluer nos métiers.
Dans un monde en pleine mutation technologique et technique, il fallait que des « représentants » de nos deux branches puissent encore participer aux débats et décisions.

Nous devons prendre en compte l’évolution des mentalités, les pratiques des jeunes gens actuellement leurs façon de zapper, de passer à autre chose, d’utiliser l’argent à d’autres fins que les anciennes générations ne faisaient, pratiques des métiers où la part de l’esthétique et plus importante, plus présente… Une fidélisation moins présente tant du côté des employeurs que des salariés qui n’hésitent plus à « bouger » voir ce qui se fait ailleurs d’où le besoin de gagner plus.
Oui, la SNISPAD, a compris que les enjeux diffèrent, que l’évolution va se faire autrement, venez nous rejoindre afin de débattre sur tous ces sujets de la société d’aujourd’hui.